Comment bien déguster un spiritueux?

Les vins ne sont pas les seules boissons que l’on peut déguster. On déguste la bière, mais aussi les whiskys. Contrairement à l’œnologie où on se sert du parfum pour déterminer si un vin est délicieux ou non, la dégustation des spiritueux va bien au delà des narines. La dégustation est un moment où on prend le maximum de conseils en ce qui concerne les liqueurs et ses autres dérivés. Pour bien déguster un spiritueux, il y’a plusieurs paramètres à prendre en compte.

Les indispensables

Déterminer si une liqueur est de meilleure, moyenne ou mauvaise qualité, il est important de se concentrer sur les différents aromes, parfums et textures de ce qu’on est sur le point de déguster. Mais avant, il faut tout mettre en place.

Premièrement, il faut bien choisir le verre dans lequel on va servir le spiritueux. Le verre qui est recommandé pour la dégustation des whisky est le verre Nosing car sa forme permet de ressortir les arômes et non l’alcool. Cependant il n’est pas de verre qui soit universel pour boire son whisky. Deuxièmement, il faut prendre en compte la température à laquelle la boisson est servie. Ici, l’ajout des glaçons, du soda ou de l’eau plate ne signifie pas qu’on gâte la boisson, non. Bien au contraire, puisque les liqueurs ont un degré d’alcool dépassant les 45°, y ajouter de l’eau permet de déguster son spiritueux sans se bruler la langue.

Ce qu’il faut savoir sur la dégustation des spiritueux est que ce ne sont pas tous les whisky qu’on sollicite pour la dégustation. Ceux qu’on déguste sont généralement de bonnes qualité.